La visualisation des capsules vidéo TopMédecine nécessite un abonnement au site.

Déjà membre? Connectez-vous pour obtenir vos crédits ici.

Acide tranexamique en traumatologie: oui ou non?
Alerte Stat

Au cours des dernières années, il y a eu beaucoup d’effervescence sur l’utilisation de l’acide tranexamique en traumatologie.  Nos collaborateurs français font le point sur sujet et l’utilisation dans la pratique de la médecine d’urgence.


Ce cours a été conçu par Nicolas Peschanski, Justin Outrey et Jean-Baptiste Bouillon et revisé par Pierre La Rochelle le Vendredi 16 octobre 2020

Bande dessinée STAT

Commentaires:

1 réflexion au sujet de “Acide tranexamique en traumatologie: oui ou non?<br><img src="/wp-content/uploads/2019/05/AlerteStat50.png" alt="Alerte Stat">”

  1. Je félicite nos collègues français pour leur première capsule à TopMu.

    J’ajouterais que dans l’étude CRASH-2, 6 634 patients sur le total de 20 221, ont reçu de l’acide tranexamique après les 3 heures du trauma et ne font plus partis des recommandations actuelles. Donc, si nous retirons ces patients de l’étude CRASH-2 et que l’on considère que cette population de patients n’a pas contribué à accroitre la mortalité, on obtient une réduction de mortalité totale de 2,2% et un NNT correspondant de 45 (et non 67). Si on considère que l’administration de l’acide tranexamique après les 3 heures, ait pu contribuer à accroitre la mortalité totale, alors il faut comprendre que ces chiffres sous-estiment les bénéfices.

    Pierre La Rochelle MD MSc

Laisser un commentaire