La visualisation des capsules vidéo TopMédecine nécessite un abonnement au site.

Ce cours est également disponible à la demande

Déjà abonné? Connectez-vous ici.

Une nouvelle méthode de positionnement des électrodes – SPU

Isabelle Gagné

L’électrocardiogramme (ECG) est un outil indispensable en préhospitalier permettant la détection des infarctus aigu du myocarde.
La production de l’ECG permet à l’usager de recevoir rapidement un traitement et d’être dirigé vers un centre approprié.
Dans cette capsule, nous aborderons la méthode New electrode placement (NEP).

Suivre ce cours

Ce cours a été conçu par Jessica Harrisson et André Lacroix et révisé par Pierre Baril le mardi 21 janvier 2020.



Bibliographie

pubmed
An alternative limb lead system for electrocardiographs in emergency patients.
Takuma K,Hori S,Sasaki J,Shinozawa Y,Yoshikawa T,Handa S,Horikawa M,Aikawa N, The American journal of emergency medicine 1995 Sep 13(5) 514-7
pubmed
Comparison of EASI-derived 12-lead electrocardiograms versus paramedic-acquired 12-lead electrocardiograms using Mason-Likar limb lead configuration in patients with chest pain.
Sejersten M,Pahlm O,Pettersson J,Zhou S,Maynard C,Feldman CL,Wagner GS, Journal of electrocardiology 2006 Jan 39(1) 13-21

Commentaires:

4 réflexions au sujet de “Une nouvelle méthode de positionnement des électrodes – SPU”

  1. C’est une étude intéressante
    Permet de repenser ce que nous faisons actuellement en prehospitalier.

    Une discussion d’expert pour critiquer l’article aurait été pertinente
    Les repères anatomiques utilisés et les inconvénients de NEP ayant été peu/pas décrits.

    1. Étude non en urgence ou spu
    2. Repère abdo non anatomique mais en longueur est étrange et peut expliquer les différences notées
    3. La méthode modifiée à la cuisse enseignée au Qc n’est pas comparée
    4. Impact sur le module de lecture automatique du mdsa serait intéressant à observer.

    • Bonjour,
      Merci pour votre intérêt et vos commentaires.
      Concernant le point 3. sur la méthode modifiée « mixte » enseignée au Québec, nous aurions souhaité abordée cette méthode, mais comme elle ne se retrouve pas dans la littérature scientifique il était difficile de l’intégrer dans notre capsule.
      N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions!

      Cordialement
      Équipe Top SPU

  2. Bonjour!
    Seulement pour vous indiquer que la méthode retenue au CIUSSMCQ a prioriest celle de Manson-Likar. Personnellement j’ai obtenu de meilleurs résultats avec la méthode standard et ce même avec un niveau de stress et de douleur du patient. La gestion du stress au patient y fait pour beaucoup.

    • Bonjour Mr Paquin,
      Vous avez entièrement raison au sujet de la méthode standard. C’est la référence et le standard à atteindre.
      En ce que concerne la méthode Mason-Linkar, il a été prouvé à plusieurs reprises que cette technique déforme les segments et les axes, éléments essentiels pour bien diagnostiquer les IM. Nous vous avons présenté dans cette capsule une technique alternative, à la méthode standard, qui ne déforme aucuns segments et aucunes axes.
      Merci de votre commentaire
      Cordialement
      Équipe Top Spu

Laisser vos commentaires et questions